mercredi 13 février 2019

L'inauguration de l'Exposition des Arts décoratifs de 1925... dans Le Petit Journal !

L'inauguration de l'Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes, Paris (avril à octobre 1925)... 
...dans Le Petit Journal illustré du 10 mai 1925.

On découvre un très beau dessin pleine page de l'événement, à côté du Grand Palais et face au Pont Alexandre III... au niveau de la porte d'honneur réalisée par Henry Favier et A. Ventre (architectes), et Edgar Brandt (ferronnier). 


L'Exposition des Arts décoratifs.

Comme toutes expositions, longues à édifier et à mettre au point, celle-ci n'a été prête à recevoir la consécration officielle qu'à la dernière minute. Mais l'effort conjugué de tous est parvenu, à l'heure dite, à donner un aspect définitif à cet ensemble de palais provisoires.

Comme le canon tonnait, à trois heures, le Président de la République, accompagné de sa maison civile et de sa maison militaire, franchissait les portes de l'Exposition des Arts décoratifs. Il y était reçu par M. Ferdinand David, commissaire général, M. Becq de Fouqière, chef du protocole, M. Morain, préfet de police, M. Painlevé, président du conseil, M. Chaumet, ministre du commerce, et les autres membres du gouvernement.


La cérémonie proprement dite eu lieu dans le Grand Palais des Champs-Elysées, décoré et transformé pour la circonstance. Près de M. Doumergue, se trouvait au premier rang le corps diplomatique, parmi lequel on remarquait surtout le nonce du pape et M. Krassine, ambassadeur des soviets.

Après la Marseillaise, exécutée par la musique de la Garde républicaine et les chœurs de l'Opéra, M. Ferdinand David prit, le premier, la parole. Puis se succédèrent les discours de M. Dunant ministre de Suisse, président du groupement des commissaires généraux des sections étrangères, et de M. de Monzie, ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts, de M. Chaumet, ministre du commerce; enfin de M. Doumergue lui-même qui déclara l'exposition ouverte.

Une visite rapide à travers les allées et les principaux bâtiments acheva de donner sa consécration à cet ensemble méritoire qui doit faire connaître dans le monde l'effort des artistes modernes appliqué à la décoration et à l'industrie.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire