lundi 3 août 2015

Les Pavillons à Expo 2015 Milano : la COREE

 
Au tour du pavillon de la République de Corée… Déjà, parlons de son emplacement sur le site de l’Expo 2015… on ne pouvait rêver mieux. Situé à proximité de l’entrée ouest, juste après le pavillon du Brésil, il est bordé sur sa droite par une large allée qui permet une vision globale du pavillon, très dégagée. C’est une situation idéale pour détailler et apprécier cette architecture qui peut surprendre les visiteurs… un choix surement voulu, puisque faire réagir le visiteur est souvent un gage de réussite.
En effet, ce pavillon tout blanc, surmonté de petits dômes et protubérances, ne laisse pas indifférent, on peut se demander quelles sont les références architecturales qui ont prévalu dans le choix de ces formes.
Il ne faut pas chercher dans cette direction, mais plutôt dans un rapport avec la thématique, puisque c’est dans l’art culinaire coréen que les concepteurs sont allés puiser leur inspiration. 

 
Le pavillon de la Corée, dans son ensemble, s’inspire de la beauté simple d’une poterie traditionnelle coréenne : le « Vase Lune », qui fait partie du patrimoine culinaire du pays. Ces poteries ont toujours joué un rôle primordial dans la conservation des denrées alimentaires. C’est la forme arrondie – comme une lune - de ces poteries, qui a inspiré son nom.
Nous verrons dans la suite de la visite qu’il n’y a pas que l’architecture du pavillon qui s’inspire de ces récipients séculaires, mais que l’intérieur également, ainsi que toute la thématique, tournent autour de ce concept.

Pour cette visite, nous avons bénéficié d’une visite guidée, qui nous a permis de profiter au maximum du contenu du pavillon. Une hôtesse du pavillon de la Corée nous attendait pour un accueil chaleureux, et assurément, avec la grande fierté de faire visiter et découvrir leur pavillon national. On les comprend !

 
Après avoir apprécié l’architecture du pavillon, et cette entrée très accueillante, nous gravissons en compagnie de notre hôte un grand escalier, blanc comme le pavillon. Cet escalier est bordé d’un mur qui annonce clairement le sujet, puisqu’il est constellé de noms de plats de tous les pays du monde, de quoi saliver d’avance !

La première partie de l’exposition de la Corée vise à sensibiliser les visiteurs en leur permettant de s’interroger sur leurs habitudes alimentaires, et ainsi, de faire un point sur l’épuisement de nos ressources alimentaires. La transition avec l’extérieur du pavillon se fait en douceur, en conservant des codes couleur identiques… ici, tout est clair et net, et surtout noir et blanc.
 

 

Dans la salle suivante, il nous est proposé de comprendre comment la culture et les traditions, peuvent nous venir en aide dans les années à venir. Il s’agit du « Hansik »,  une culture culinaire basée sur des plats équilibrés, qui tient compte des ingrédients, des couleurs, des saisons, etc.
Nous assistons à une incroyable symphonie robotisée qui illustre les multiples combinaisons possibles, afin d’assurer un équilibre et une harmonie parfaite entre les aliments.


 
Ensuite, on apprend qu’une des bases de la cuisine coréenne est la fermentation, un immense pot de terre illustre ce principe… il est expliqué les modifications physiologiques qui s’opèrent lors de la décomposition d’éléments organiques, afin d’en créer de nouveaux, à même d’assurer la conservation des aliments. On comprend ainsi tout l’intérêt que nous avons à nous inspirer de cette culture coréenne, avec des habitudes alimentaires très différentes, mais aussi passionnantes qu’utiles.

Globalement, le pavillon de la Corée nous propose un fin mélange de présentations traditionnelles et de présentations numériques. C’est toujours très beau et très bien fait, le magnifique reflet d’une Corée moderne ayant su tirer partie dune culture ancestrale.

Pour terminer notre visite, nous traversons une salle où une centaine de ces pots en terre (Onggi), sont utilisés comme des écrans, afin d’illustrer le temps qui passe, les saisons qui défilent, illustrant ce principe de conservation naturelle. .. simple et efficace.

 
La thématique de ce pavillon ? « Vous êtes ce que vous mangez ». Sans aucun doute, le visiteur en aura pleinement conscience à la fin de ce parcours initiatique « Hansik » !

Puis, nous descendons au rez-de-chaussée du pavillon, comme pour retrouver l’année 2015, après avoir fait connaissance avec l’esprit de l’alimentation coréenne, entre modernité et tradition.

Avant de quitter le pavillon, le visiteur peut poursuivre l’expérience et tester le restaurant Hansik, en dégustant les plats qu’il aura pu découvrir lors de sa visite… et aussi profiter des produits culturels proposés par la boutique.

 
Je tiens à remercier tout le personnel du pavillon qui nous a assuré un accueil parfait, permettant une expérience aussi enrichissante que passionnante… donnant envie de mieux connaître la Corée et sa culture.

Ce pavillon de la Coré fait partie des meilleurs de cette Expo 2015 Milano, que ce soit au niveau de l’architecture, du développement du thème, de la scénographie, que de l’accueil. A visiter absolument !!


 Le Pavillon de la Corée :
http://expo2015-milano.blogspot.fr/search/label/Korea

Liens pavillon de la Corée : Website - Facebook - Twitter

mardi 28 juillet 2015

Les Pavillons à Expo 2015 Milano : la RUSSIE

 
Poursuivons notre visite de l'Expo de Milan, avec un pavillon dont l'accueil fut particulièrement bon... et même excellent, celui de la Russie.

Déjà, lorsqu'on arrive devant, on est tout de suite émerveillé par son architecture. Alors que la majeure partie des pavillons le long de l'axe central - le decumano - sont presque cachés par les structures et les toiles destinées à faire de l'ombre, le pavillon de la Russie est construit en retrait, avec une longue et belle allée en bois, permettant d'avoir assez de recul pour l'admirer, et surtout, admirer sa magnifique toiture qui s'avance en porte-à-faux au-dessus de cette terrasse en bois, aux allures d'esplanade, bordée de verdure et de petits arbres.
De plus, le pavillon est bordé d'une allée sur la gauche, ce qui donne encore plus de recul pour l'admirer.


Le pavillon surprend par son design, en effet, c'est un fin mélange entre modernité, tradition... et même un clin d'œil à l'histoire des participations de la Russie dans les Expos, avec cette toiture qui n'est pas sans rappeler celle du pavillon russe à Expo'67 Montréal.
Une toiture qui apporte un incroyable élan de dynamisme à un ensemble qui paraît vouloir s'envoler vers le ciel !
Bien sûr, air du temps oblige, ce sont le verre et le bois qui prédominent dans cette réalisation architecturale.

Après avoir admirer cette incroyable toiture, dont la partie inférieure est recouverte d'immense miroir, qui reflètent à la fois les visiteurs, et le bois de la terrasse, il est temps de pousser la porte du pavillon, et de découvrir ce que la Russie a à offrir aux visiteurs, et plus largement, à l'humanité... puisque la thématique du pavillon est "Faire pousser pour le monde. Cultiver pour le futur". Voilà tout un programme qui n'étonne pas, de par le potentiel énorme de la Russie, en tant que grand producteur du secteur Agroalimentaire mondial.


Dans le hall d'accueil, c'est toujours le bois, le verre et les miroirs qui prédominent... et une superbe carte de la Russie, en céréales. Encore un clin d'œil au passé, et à l'Exposition de 1937 à Paris, où trônait dans le pavillon soviétique, une grande carte de la Russie, en pierres précieuses... mais les richesses de demain, ne sont plus les mêmes que celles d'hier, et l'avenir du monde, est bien dans celui de ses ressources alimentaires !

Ce sont ces besoins futurs et le rôle prépondérant de la Russie qui sont mis en avant et présentés lors de la visite du pavillon. Le pavillon fait le point sur le potentiel agricole du pays en rappelant toutes les avancées techniques, et recherches effectuées par les plus grands scientifiques russes depuis des décennies, grâce à des présentations multimédias à la pointe des dernières technologies numériques, à la fois ludiques et pertinentes.



Et comme il ne faut pas faire l'impasse sur les traditions et la culture, le visiteur prend aussi beaucoup de plaisir à goûter les différents produits régionaux et la cuisine russe. A l'intérieur du pavillon, un bar-laboratoire permet de tester des boissons originales et traditionnelles, à base de plantes... et d'eau provenant du lac Baïkal ! ...et en soirée : vodka bien sûr !!

 
Un peu plus loin, un stand de restauration en forme de livre de cuisine permet de goûter des spécialités russes... lors de notre visite, nous avons pu apprécier le fameux Kasha, à base de sarrasin concassé, d'oignons, de champignons et de kvass... délicieux !
Inutile de préciser que ces espaces de dégustations sont souvent pris d’assaut, il faut donc un peu de patience.



Pour ceux qui souhaiteraient aller plus loin, et tester la gastronomie Russe... un restaurant plutôt original les attend dans le pavillon. En effet, une section d'un wagon du transsibérien accueille les convives qui souhaitent déguster les meilleurs plats russes. Cette fois-ci, c'est un rappel d'une fameuse attraction de l'Exposition universelle de 1900 à Paris, où l'on pouvait dîner dans un wagon restaurant du Transsibérien, à l'intérieur des pavillons russes situés au Trocadéro. Un panorama animé défilait par les fenêtres du train, simulant pendant les 45 minutes du repas, un voyage de Moscou à Pékin. Une expérience assurément passionnante à Paris en 1900, qu'il est "presque" possible de revivre à Milan en 2015.



A noter que le cadre vraiment exceptionnel de tous les espaces intérieurs du pavillon, et l'accueil du personnel toujours très chaleureux... il semble vraiment que ce soit la Russie toute entière qui nous y reçoit... pour faire de ce parcours initiatique au cœur de la Russie, un moment inoubliable !



Et comme on ne pouvait visiter le pavillon sans s'intéresser à sa toiture particulière, notre charmante hôtesse nous invite ensuite à découvrir ce toit entièrement végétalisé, qui fait partie des merveilles incontournables de cette exposition milanaise... à partir duquel on peut admirer toute l'Expo.
Un bar permet également de s'y rafraîchir, tout en profitant de cette vue exceptionnelle.

Ce pavillon de la Russie est assurément un des meilleurs de l'Expo, et fait partie des pavillons incontournables... à ne pas manquer !

Bonne visite !!!


Le Pavillon de la Russie :
http://expo2015-milano.blogspot.fr/search/label/Russia

Liens pavillon de la Russie : Website - Facebook - Twitter

jeudi 23 juillet 2015

La Perse à Paris... en 1878



Le pavillon du Shah de Perse à l'Exposition universelle de 1878 à Paris a de quoi surprendre, avec une architecture relativement singulière, qui ne nous fait pas penser immédiatement à une construction persane... et pourtant... je vous propose de lire le texte ci-dessous, afin d'éclairer nos lanternes.


L'attrait de la maison persane surtout est irrésistible, et la foule la prendrait sûrement d'assaut, au risque imminent de la faire crouler sous son poids, si on ne prenait la précaution de n'y laisser pénétrer qu'un petit nombre de personnes à tour de rôle.

La maison persane, modèle réduit d'une maison bourgeoise de Téhéran, est de forme carrée, d'une grande sobriété d'ornements extérieurs, peinte en vert avec bordures d'or. Elle est percée tout autour de nombreuses fenêtres surmontées d'œils-de-bœuf. Le portique de l'entrée principale se compose d'un péristyle à colonnes de pierres blanches dont les moulures du chapiteau sont rehaussées d'or.  Au premier étage, loggia ornée de colonnes semblables et d'une balustrade en bois, sculptée par des artistes persans, et venue telle quelle de la Perse. Au fronton est sculpté le lion  national. Le soubassement de la façade est décoré de faïence persane éclatante.

On pénètre d'abord dans un grand vestibule conduisant à un salon de repos meublé principalement de divans orientaux, et au centre duquel il existe un bassin d'où un jet d'eau s'élève, rafraîchissant l'air de celte pièce délicieuse, laquelle communique avec un petit salon de réunion. Jusqu'à hauteur d'appui, les parois de ce salon de repos et de méditation par excellence sont couvertes de tuiles émaillées aux couleurs vives; le reste des murs, ainsi que le plafond, est décoré de peintures aux tons doux, où l'œil aussi se repose. On arrive au premier étage par un escalier étroit, suivant la mode persane.
A l'entrée, salon d'attente décoré de faïences, donnant accès dans le déjà fameux salon des glaces. C'est une pièce de moyenne étendue, légèrement voûtée; la décoration céramique du soubassement est la seule exception à la profusion de glaces qui couvre les parois de cette pièce étrange : la voûte, à elle seule, est recouverte de plus d'un million de fragments de glace enchâssés les uns dans les autres, disposés avec une bizarrerie apparente, mais de manière à produire toutes les variétés imaginables du phénomène de la réflexion; et l'effet est d'autant plus féérique que les fenêtres ont des vitraux colorés. Cinq lustres, entièrement faits de glace aussi, pendent de la voûte ; et l'on peut se faire une idée de l'étourdissant feu d'artifice que présente celle pièce, la nuit tombée, lorsqu'on a allumé les cinq lustres en question.



C'est peut-être un peu éblouissant pour des yeux plus habitués aux brumes discrètes de l'Occident, et sans doute on n'y tiendrait pas longtemps et l'on ne tarderait guère à rechercher avidement une aimable et moins tapageuse retraite : on la trouverait là, tout à côté, dans un salon simplement décoré de peintures peu éclatantes, meublé avec un luxe discret et caractéristique. - Mais la vérité est que le visiteur passe à côté presque avec indifférence, comme il a traversé les pièces du rez-de-chaussée, tandis que le merveilleux salon des glaces le subjugue absolument.


mardi 21 juillet 2015

Les Pavillons à Expo 2015 Milano : BELGIQUE



Profitons qu'aujourd'hui, c'est la fête nationale en Belgique, pour célébrer le pavillon Belge à l'Exposition universelle de 2015 à Milan... et en faire une petite visite.

Avant de commencer, je tiens préciser que j'ai été totalement conquis par ce pavillon, aussi sympathique que les belges eux-mêmes, avec tous les aspects positifs que cela implique... une visite pleine de charme et de convivialité !

Extérieurement, l'architecture (Patrick Génard et Associés), nous invite à découvrir ce pavillon... une entrée, telle une ferme belge, nous invite à pousser la porte, le bois est omniprésent, signe de tradition mais surtout d'écoresponsabilité... et le verre, où chaque panneau renferme des panneaux solaires, sans oublier l'éolienne placée à l'extérieur, assurant une quasi autonomie électrique au pavillon !
En avant...

Nous sommes tout de suite accueillis par des membres de l'équipe du pavillon, gentils et souriants... ils nous invitent à découvrir ce pavillon, dont ils ont l'air d'être fier. A juste titre, comme nous allons pouvoir le voir.
Les trois régions de la Belgique y sont représentées : Wallonie, Flandres et Bruxelles.


Avant de descendre dans les entrailles du pavillon, nous faisons le tour de cette sorte de halle, ou plutôt de ferme, histoire d'en apprendre un peu plus, sur la nourriture, et les thématiques mise en avant par le pavillon de la Belgique : l'agriculture, la gastronomie, la sécurité alimentaire, les sciences, etc... et un passage par l'atelier du chocolat, surmonté d'une énorme cabosse de cacao, ce qui ne manque pas d'intéresser tous les gourmands.

N'oublions pas de mentionner ce clin d’œil historique, une maquette de l'Atomium d'Expo'58 à Bruxelles, histoire de se remémorer que la Belgique à toujours participé aux Expositions universelles, et qu'elle en a accueilli d'aussi nombreuses que fameuses, dont la dernière en date, celle de 1958, avec son symbole aussi connu que la Tour Eiffel.



Ce petit tour informatif terminé, nous nous retrouvons devant cette rampe sombre qui descend sous le pavillon... clairement, le pavillon nous propose de découvrir ce que sera la nourriture de demain, comment la cultiver, ainsi que de nouveaux aliments... il s'agit de la "cave" du pavillon, qui nous propose de nombreuses innovations.

Nous sommes tout de suite attirés par de grosses "machines"... dans la partie basse, une sorte d'aquarium, remplis de tilapias, surmonté d'un tambour rotatif qui tourne très lentement, plantés de basilic, et éclairé de led "solaires"... c'est de l'aquaponie, une culture de végétaux en parfaite symbiose avec l'élevage de poissons, où les plantations sont naturellement fertilisées par leurs déjections.



L'hydroponie est également représentée, notamment avec la culture d'herbes aromatiques sur de longs rails, permettant d'optimiser les surfaces de plantation. A noter que toute la production de cette "cave" est utilisée dans le restaurant du pavillon... du Bio à 100% !

De nombreuses autres propositions d'alimentation alternative sont proposées ici, comme remettre au goût du jour d'anciennes plantes sauvages, la consommation d'insectes riches en protéines, ou des produits innovants, comme le projet Permafungi, qui permet, à l'aide d'un kit, de produire ses propres pleurotes, grâce à un engrais fait de marc de café. Il y en a vraiment pour tous les goûts dans cet excellent pavillon de la Belgique.


Puis, un escalier circulaire nous invite à remonter... et déboucher dans la troisième partie de ce pavillon, où l'on retrouve la Belgique festive et joyeuse. La boutique, bien sûr, nous propose les fameux chocolats belges - comment résister ? - et la brasserie accueillante, avec son riche échantillon de bières belges, toutes plus savoureuses les unes que les autres !


Après avoir flâné et dégusté dans cet espace très accueillant, nous ressortons du pavillon, dont l'extérieur est tout aussi convivial. Une sorte d'esplanade faite de gradins en bois, permet de se reposer et de se restaurer... des spécialités belges, bières, gaufres et frites, entre autres, sont bien sûr au rendez-vous. Ce espace accueille également les événements et spectacles organisés par le pavillon.

En résumé, le pavillon de la Belgique fait partie des lieux incontournables de l'Expo... encore une fois, la Belgique fait figure de "bon élève" des Expos, en proposant un pavillon magnifique, ludique, et écoresponsable. Il respecte à la fois la thématique, et joue le jeu, en proposant des solutions d'avenir... un grand bravo au pavillon de la Belgique de nous avoir offert une aussi belle vitrine, et merci pour le charmant accueil !


Le Pavillon de la Belgique :

Liens pavillon Belge :  Website - Facebook - Twitter

vendredi 17 juillet 2015

Les Pavillons à Expo 2015 Milano : MONACO


Le PAVILLON MONACO à Milan

A peine de retour de l'Expo 2015 Milano, il est temps de faire un petit point sur ces pavillons dont on a pu suivre la construction, et les premières semaines de vie au cœur de cet événement majeur de 2015.

Avant d'établir un classement à partir de nombreux critères de sélection, nous allons quand même commencer la visite du site, avec le premier pavillon à m'avoir accueilli, celui de la Principauté de Monaco.

Ce n'est pas un inconnu pour nous, loin s'en faut, puisque sur le blog dédié à Expo 2015 Milano, il a déjà fait l'objet de nombreux articles, de sa conception jusqu'aux débuts de l'Expo, en passant par les différentes étapes de construction.


La visite commence bien évidemment par l'extérieur. Chaque nation qui a son propre pavillon essaie à chaque fois de rivaliser d'audace et d'innovation, afin de présenter un pavillon qui sera apprécié de tous. Ce n'est pas toujours facile, nous avons tous des goûts différents.
Monaco a choisi d'être ingénieux, moderne, écoresponsable et solidaire. L'utilisation de containers en est la preuve bien visible, associée à une magnifique charpente en bois, recouverte d'une toiture végétalisée, apportant ainsi sa part de verdure à l'Expo. Ce pavillon est l’œuvre de l'architecte Italien Enrico Pollini.



L'exposition de la Principauté de Monaco a déjà pensé à la réutilisation du pavillon, qui sera après l'Expo, remonté au Burkina Faso dans le cadre d'un projet d'aide de la Croix-Rouge. On ne peut qu'applaudir, car le pavillon de Monaco est un des rares a avoir véritablement pensé à demain, dans le cadre de ce grand projet humanitaire. Bravo Monaco !
Ce point particulier donne une valeur toute particulière à la participation monégasque à Milan. Le pavillon de Monaco n'est certes pas le plus grand, mais au moins défend-il un vrai beau et grand projet pour aider ceux qui en ont besoin.

Passons maintenant à l'intérieur du pavillon. Déjà, une mention toute spéciale pour l'accueil... le personnel est prévenant, et bien présent pour nous saluer, et nous prodiguer tous les conseils possibles... avec le sourire !



Le thème du pavillon est "L’excellence solidaire, nourrir le monde autrement", ce qui ne nous étonne pas, lorsqu'on connaît l'implication de Monaco dans la solidarité et le partage, et les différentes missions de coopération dans lesquelles la Principauté s'implique.

La scénographie est aussi claire qu'originale, dans l'esprit du bâtiment, sous la forme d'espaces clairement définis, abordant une thématique particulière, mise en scène dans des boites en bois de différentes dimensions, rappelant les caisses de transport, d'aliments ou autres, une sorte de Hangar à Idées ! 
Mis en œuvre par le cabinet allemand Fact and Fiction, ce sont des sujets particulièrement pointus et sensibles qui sont abordés, mais de manière ludique et facile d'accès, aussi bien pour les adultes que pour les enfants, qui peuvent apprendre en s'amusant.



Je regrette juste de ne pas avoir eu le temps de profiter du restaurant "Le Bistrot", pour lequel, il n'y a que des éloges à dire... à faire lors d'une prochaine visite à l'Expo !


http://monacopavilion.com/

vendredi 10 juillet 2015

Les pavillons des pays participants à Expo 2015 Milano... les liens vers les réseaux sociaux !

Pour tous ceux qui suivent avec beaucoup d'attention ce qui se passe à Expo 2015 Milano, voici une page web où sont regroupés les principaux liens vers les différents médias sociaux des pavillons présents à Expo 2015 Milano... de quoi suivre les principaux événements, et préparer la visite de l'événement majeur de cette année 2015 !
Cliquer sur l'image ci-dessous :

http://expo2015-milano.blogspot.fr/2015/07/social-network-links-participations-147.html

mardi 30 juin 2015

EXPO 2016 Antalya... suite des visites, l'agence ! #5

Voici la suite des visites à Antalya... toujours le premier jour, après avoir découvert le chantier de l'Expo, direction avenue Aspendos, où se trouve l'agence d'Expo 2016 Antalya.
Nous sommes maintenant dans un lieu majeur de ce projet, là où tout se crée et se décide...
A l'instar de ce que sera l'Expo elle-même, le bâtiment est très accueillant, coloré et gai, grâce notamment aux deux mascottes d'Expo 2016 Antalya, Efe & Ece.


Les journalistes et moi-même sommes accueillis par Mme Pina ACAR, Directrice de la Communication et Responsable des Relations publiques. Au programme, visite des locaux bien sûr, et surtout, présentation de l'équipe qui s'investit chaque jour pour que cette Expo soit un vrai grand succès l'année prochaine. Une réunion autour d'un café turc ou d'un thé permet d'évoquer les différents actions de communication, les événements déjà organisés et à venir.


Ci-dessus, Mme Pinar ACAR nous présente un des projets réalisés grâce à des ateliers artistiques pour les enfants. A partir de leurs dessins inspirés par le projet d'Expo 2016 Antalya, des designers de l'Universite Akdeniz d'Antalya ont mis en volume les créations des jeunes artistes, avec des résultats particulièrement intéressants et esthétiques... Bravo !


Comme nous avons pu le remarquer au sein de l'agence, la communication autour de l'Expo est très importante, c'est évidemment la clé du succès, même si l'on estime toujours que ce n'est jamais assez pour ce genre d'événement. Plus on s'éloigne du lieu de l'Expo, moins la communication est importante, on le déplore, mais c'est compréhensif, même dans le cadre d'un événement de portée internationale comme cette exposition horticole de 2016, une communication à l'échelle internationale est fort coûteuse et demande un déploiement d'énergie certainement trop important par rapport au résultat.
Mais une chose est sûre, localement, l'énergie est bien là et les turcs sont mobilisés autour de ce projet, qui est plutôt bien relayé dans les différents organes de presse et médias en Turquie.
Ci-dessous, le journal du jour de notre venue, avec de quoi faire rêver les futurs visiteurs d'Expo 2016 Antalya.


Cette première journée de visite à Antalya va s'achever par une rapide visite de la vieille ville... magnifique, avec quelques surprises, qui nous permettront, encore une fois, de constater que l'Expo est déjà omniprésente dans la ville !
Quelques photos à venir très prochainement...


mardi 23 juin 2015

EXPO 2016 Antalya... visite du site de l'Expo, les travaux... #4

Suite de la visite du site de la future Expo 2016 Antalya...  pour le moment, nous n'avions eu que la présentation du projet, et évidemment, il me tardait de découvrir enfin le lieux des travaux, et pouvoir d'apprécier l'état d'avancement du chantier.

Comme toujours lors de la réalisation d'un tel projet, les observateurs extérieurs notent le faible état d'avancement, sans appréhender le travail déjà réalisé. Bien sûr, le terrain n'est pas encore rempli de dizaines de pavillons, il est bien trop tôt, puisque les nations participantes doivent faire parvenir leeur inscription au plus tard 4 mois avant l'ouverture de l'Expo.

Mais les ouvriers sont à l’œuvre, et s'activent sur les 112 hectares de la future Expo. Il ne faut pas non plus s'attendre à voir sortir de terre d'immenses constructions, puisque la majeure partie des constructions seront assez basses, préservant ainsi une ligne d'horizon végétale, seule la Tour de l'Expo s'élèvera vraiment dans les airs, véritable symbole d'Expo 2016 Antalya.

Pour résumer, un travail énorme a déjà été réalisé au niveau des substructions, il faut donc poursuivre l'effort !

Voici quelques photos prises sur le site la semaine dernière, même s'il faut faire preuve d'un peu d'imagination, les éléments à venir sont déjà bien présents, et forment un site déjà très impressionnant... bravo Expo 2016 Antalya... et surtout, bon courage !


Ci-dessus, l'amphitéâtre en construction, ci-dessous, le projet.


L'emplacement de la future Tour de l'Expo, derrière, le Palais des Congrès en construction, on aperçoit également le pavillon des Jardins intérieurs :


Centre des Congrès.
Pavillons des Jardins intérieurs.




En direction du lac de l'Expo :
 

L'Ile des Enfants en cours de construction, elle sera surmontée d'un dôme-globe-terrestre :


Le projet de l'Ile des Enfants.
La zone des pavillons, une bonne centaine d'emplacements de 500m² chacun (modulables), prêts à accueillir les pavillons des participants :


L'équipe d'EXPO 2016 ANTALYA et les journalistes français...


Pour rappel, quelques liens :
Blog Expo 2016 Antalya : http://expo2016-antalya.blogspot.fr/
Site Officiel Expo 2016 Antalya : http://www.expo2016antalya.org.tr/en
Page Facebook Expo 2016 Antalya : https://www.facebook.com/expo2016