mercredi 31 août 2016

A propos d'Expo 2022 Lodz...

De mon côté, un emploi du temps de folie m'éloigne un peu de l'actualité des Expos... pas de temps non plus pour les petits posts sur l'histoire des Expos... mais l'aventure continue, avec de nombreux projets en préparation.

Revenons sur les candidatures pour les prochaines Expo. Les news n'ont pas été nombreuses durant cette période estivale, les annonces à venir n'ont pas eu lieu... je ne cite personne, mais à force de de fausses promesses, on fini par douter !

Alors, en attendant, tournons-nous vers la seule vraie candidature disponible pour le moment, je veux parler de celle de Lodz en Pologne, pour l'Expo 2022.
A vrai dire, il n'y a pas d'annonce particulière, en revanche, la Ville de Lodz a mis en ligne (youtube) une vidéo explicative plutôt intéressante, qui nous montre particulièrement bien l'étroit rapport entre la thématique de cette future Expo et la politique de la ville en terme d'urbanisation, de préservation et de développement, depuis plusieurs années. En plus, c'est sous-titré en français, super intéressant, çà donne envie d'en savoir plus ! Direction Lodz !!


En attendant avec impatience la rentrée, et assurément, des nouvelles sur le projet Polonais...
...et peut-être d'autres postulants pour 2022 ou 2023... à qui il reste à peine plus de 100 jours pour déposer leur candidature auprès du Bureau International des Expositions !


mercredi 22 juin 2016

Expo 1903 Reims... impression 3D !

Il y a quelques jours, nous vous présentions la Fontaine Bartholdi de Reims (détruite pendant la première guerre mondiale), imprimée en 3D grâce à la boutique rémoise ideOkub.
Comme précisé, cette fontaine a été reconstituée préalablement dans un logiciel 3D dans le cadre d'un projet global de restitution de l'Exposition industrielle de 1903 à Reims.

Nous poursuivons les tests d'impression 3D avec la fameuse Porte Monumentale de l'entrée de l'Exposition rémoise, qui se trouvait entre le Square Colbert et les Hautes-promenades (entre la Gare de Reims et le Place D'Erlon).
Pour se faire, les fichiers 3D déjà réalisés en vue du film sur l'Expo ont été modifiés et adaptés afin d'être imprimés dans les meilleures conditions.

Ci-dessous une petite vidéo accélérée, qui montre le principe de cette impression par dépôt de fil de plastique fondu, une succession de fines couches afin de réaliser cette maquette en volume.
Pour se faire, le modèle a été séparé en 4 morceaux, pour des raisons de dimensions et aussi optimiser le positionnement du modèle pour avoir la meilleure qualité possible.



Ces impressions ont d'ailleurs lieu en ce moment même à la boutique ideOkub, au 27, rue de Vesle, passage du Commercer, à Reims. Si vous êtes curieux n'hésitez pas à y aller faire un tour, le résultat est assez impression. A noter que du 23 au 25 juin, une imprimante 3D "grande hauteur" est en démonstration chez ideOkub Reims.

Je posterais ici dans quelques jours, le résultat de cette reconstitution en volume de ce bâtiment de l'Exposition industrielle de 1903 à Reims.

Ci-dessous, la Porte Monumentale colorisée, en 1903 :


vendredi 17 juin 2016

Expo 2022 Lodz - la Pologne candidate officielle à l'Exposition spécialisée de 2022 !

Pic courtesy Hanna Zsanowska FB page.


La République de Pologne a déposé officiellement, le 15 juin 2016, auprès du Bureau International des Expositions (BIE), une lettre de candidature pour l’organisation de l’Exposition Spécialisée Expo 2022 dans la ville de Łódź. Cette candidature est la première présentée pour l’organisation de l’Exposition Spécialisée de 2022.


Le thème de cette Expo 2022 Lodz sera la "Ville Ré:Inventée", ce qui semble être un sujet tout-à-fait "à propos" que connaît bien la ville de Lodz, en pleine transformation et modernisation... une ville dynamique qui se donne les moyens pour changer son image. Nous sommes aujourd'hui bien loin de ces visions du passé d'une Pologne grise et sombre. La Lodz d'aujourd'hui nous le prouve déjà, et nous invite à repenser ensemble la ville de demain.

Maintenant que cette première candidature a été déposée auprès du BIE pour l'Expo 2022 / 23... les autres postulants ont 6 mois pour se faire connaître, et déposer également leur candidature.

Nous parlions d'une possibilité de candidature pour le Minnesota en 2023, mais rien n'est moins sûr de leur côté. Déjà, les Etats-Unis ne sont toujours pas redevenus membres du BIE, ce qui empêche de fait, tout dépôt de leur côté... mais en 6 mois, tout peut arriver.
On a aussi évoqué une possible candidature du Turkménistan... annoncée l'année dernière dans leur pavillon national à Expo 2015 Milano... mais depuis, plus aucune nouvelle.
Il circule aussi l'information, qui nous vient de Russie, comme quoi Saint-Pétersbourg pourrait également être intéressée par une candidature, même si on est en droit de se poser la question suivante, est-ce que la Russie n'aurait pas mieux de se présenter pour une Exposition universelle, en 2025 par exemple ? ne serait-ce que pour se remettre du semi échec lors des votes pour Expo 2020 (Expo emportée par Dubaï).
Donc... à suivre.

Et pour l'heure, il nous semble que l'équipe de candidature de Lodz aura un été studieux afin de commencer à préparer le dossier de candidature. On attend déjà avec impatience, la prochaine Assemblée générale du BIE en novembre prochain... pour savoir si d'autres candidatures se feront connaître.



jeudi 9 juin 2016

Le Vieux Paris à l’Exposition de 1900

Albert Robida, célèbre auteur, caricaturiste, illustrateur, chroniqueur, maître de l'anticipation, historien de Paris... a reconstitué, à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 à Paris, le Vieux Paris médiéval, rive droite, entre le pont de l'Alma et la passerelle DeBilly... on y entrait par la Porte Saint-Michel au XIVe siècle, pour en ressortir, 260 mètres plus loin, au XVIIIe. Dans un dédale de ruelles embrouillées, les demeures les plus fameuses de l'histoire du Paris médiéval sont présentées au public. Ce Vieux Paris d'Albert Robida est vite devenu le "clou" de l'Exposition universelle de 1900... un passage obligé, apprécié de tous !



Site de l'auteur : lemog.fr/
Site de l'Association des Amis d'Albert Robida : robida.info/
BLOG de l'Association des Amis d'Albert Robida : albert-robida.blogspot.fr/

lundi 6 juin 2016

Reconstitution 3D et Impression 3D... Lemog3D et ideOkub.com



J'ai déjà eu l'occasion d'en parler, l'Exposition industrielle de 1903 à Reims est un sujet qui me tient tout particulièrement à cœur. Et pour cause, puisque je suis rémois et passionné par tout ce qui touche aux Expositions, qu'elles soient universelles, internationales, nationales, ou spécialisées...
La restitution 3D de cet événement a été entreprise il y a quelques années, hélas, il subsiste toujours quelques zones d'ombres, qui font quelque peu stagner le projet.
Mais ce n'est pas grave, il n'y a pas de "deadline" précise à respecter sur ce projet. Au contraire, je préfère y passer le temps nécessaire, et enfin trouver les quelques documents qui nous font défaut.

Fontaine Bartholdi, place de la République, lors de l'Exposition industrielle de 1903 à Reims.


Mais les principaux pavillons ont déjà été modélisés, ainsi que certains éléments importants de l'environnement de cette Expositions... entre autre un élément indissociable du panorama urbain de l'époque à Reims, situé sur une des plus fameuses places de la ville, je veux parler de la belle fontaine de la place de la République, la fontaine Bartholdi, œuvre bien sûr du célèbre sculpteur né à Colmar, Auguste Bartholdi (1834-1904), à qui on doit, entre autres, la Statue de la Liberté à l'entrée du port de New-York, le Lion de Belfort, ou la monumentale fontaine lyonnaise de la place des Terreaux.

Toujours en 1903, la Fontaine Bartholdi, photographiée depuis la passerelle de l'Exposition, qui permettait de rejoindre le Boulingrin depuis les Hautes-promenades.

Cette fontaine Bartholdi, de la place de la République à Reims, hélas détruite pendant le premier conflit mondial, est pourtant bien connue de tous les rémois qui s'intéressent un peu à l'histoire de leur ville. On la retrouve, comme il se doit, sur de nombreuses cartes postales d'avant-guerre.

1919, la Fontaine Bartholdi en bien triste état !

La ville de Reims, ayant voté l'achat de cette statue en mai 1883, la fontaine sera installée Place de Mars en 1885 (elle ne portera le nom de place de la République qu'à partir d'août 1887). Les éléments en fonte qui composent cette fontaine dessinée par Bartholdi ont été fondus par Durenne, fameux fondeur d'art français. A noter que cette fontaine rémoise, a été avant son acquisition, présentée à l'Exposition universelle de 1878 à Paris.

La Fontaine Bartholdi, identique à celle de Reims, présentée ici lors de l'Exposition universelle de 1878 à Paris.

Mais ce ne fut pas la seule fontaine de ce type à avoir existé. Il faut d'ailleurs garder à l'esprit que le fondeur Durenne proposait de très nombreux accessoires "interchangeables", permettant aux acquéreurs de personnaliser leur propre fontaine (ou autre produit). La fontaine rémoise a donc eu une grande sœur, qui a aussi eu les honneurs d'une exposition, outre-atlantique, en 1876 à Philadelphie. Elle n'a pas subit les affres de la guerre comme la nôtre, et est toujours visible aujourd'hui, dans le Parc Bartholdi à Washington, en place depuis 1878 ! Quand je parle de grande sœur, en fait, celle de Washington est un peu plus petite, ne comportant pas l'entretoise sous le groupe sculpté supérieur.

La Fontaine Bartholdi américaine, à l'Exposition universelle de 1876 à Philadelphie.

Mais revenons à nos moutons, ou plus précisément à ce projet de restitution 3D. Depuis quelques temps, me trotte dans la tête l'envie de tester l'impression 3D, dont on parle beaucoup actuellement. Même si je me suis spécialisé dans la réalisation de films en images de synthèse, souvent diffusés dans le cadre d'exposition, ou dans des documentaires, il peut être pertinent dans certains cas d'ajouter une dimension en vrai volume... palpable !

La modélisation 3D de la Fontaine Bartholdi, ayant servi à l'impression 3D.
 
La Fontaine... imprimée en 3D. L'état peut surprendre, mais pour pouvoir être "imprimées", les parties en porte-à-faux doivent être soutenues par des sortes de pilotis, permettant le dépôt de matière fondue. Heureusement, c'est étudié pour, et moyennant un peu de patience, ça s'enlève assez facilement... ménageant ainsi une surprise finale !

Comme vous pouvez le constater, ces premiers essais ont été réalisés à partir du modèle 3D que j'ai réalisé de cette fontaine Bartholdi. Les pièces imprimées en 3D que l'on voit le plus souvent n'ont rien de commun avec ce genre de restitution. Il s'agit plus souvent d'objets simples, objets usuels, œuvres artistiques, modèles d'architecture, sculptures ou personnages de cartoons. Dans notre cas, il s'agit d'une restitution historique, pour laquelle une certaine précision est requise, avec le respect des détails de l'original disparu. L'impression 3D demandant encore des temps de réalisation important, l'échelle choisie pour cet essai a été le 100ème, ce qui donne au final une fontaine d'un peu plus de 10 cm de hauteur.

La Fontaine Bartholdi dévoile enfin ses formes... débarrassée de ses pilotis de construction !

Sans entrer dans les détails, il faut quand même noter qu'un modèle 3D, qui n'aurait pas été modélisé spécifiquement dans le but d'être imprimé en volume, nécessite d'être nettoyé et adapté aux différentes contraintes techniques inhérentes à ce mode d'impression, en l'occurrence celui par dépôt de fil plastique fondu, choisi pour cette réalisation.

L'impression 3D a été réalisée en collaboration avec la Boutique ideOkub.com , nouvellement ouverte à Reims, qui m'a fait profiter de son expertise lors de cette première réalisation. En effet, Pascal Fleck s'est particulièrement impliqué dans ce premier projet, je l'en remercie.

Le résultat après peinture... plutôt pas mal, non ?


Vous découvrez le résultat dans cet article. On peut voir le résultat brut, après nettoyage de la pièce sortant de l'imprimante, et la fontaine peinte, le produit fini.
Globalement, je suis très satisfait du résultat.
Ayant déjà présenté cette fontaine Bartholdi à de nombreux spécialistes du patrimoine rémois, l'accueil a été très favorable à ce genre de réalisation.
Malgré les contraintes techniques, le modèle obtenu atteste de la performance de l'outil.

Maintenant, il ne me reste plus qu'à proposer de telles réalisations à une plus grande échelle, sur des projets un peu plus complexes. Déjà, les idées ne manquent pas... à suivre donc !


lundi 30 mai 2016

Angkor l'Expo 1931...

J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer le sujet à plusieurs reprises, cette fabuleuse reconstitution du temple d'Angkor à l'Exposition coloniale de 1931 à Paris (Vincennes)...
J'y reviens rapidement, juste pour le plaisir. Comme on peut l'imaginer, les publications à l'occasion de cet événement de l'entre-deux guerres ont été nombreuses, et ce pavillon hors normes n'a jamais été oublié, que ce soit dans les articles, les photos ou les nombreuses illustrations.
J'ai une affection toute particulière pour l'ouvrage illustré de 25 lithographies de Georges-Léo Degorce, "Sur le Vif", avec des commentaires d'André Maurois, et bien sûr préfacé, comme souvent en ce qui concerne cette Exposition, par le Maréchal Lyautey.

Je vous propose ci-dessous le Temple d'Angkor vu par Degorce, accompagné du texte d'André Mauroy.


Merveille d'Angkor. Parfaite intelligence d'un plan si noble. Angkor est aussi beau que les Propylées, que Chartres, que les palais de Sienne, que Sainte-Sophie. Ah ! que l'homme est le même sur toute la planète, créature d'ordre, dompteur de lions, dompteur de formes. Ici la plus belle vue est de face, exactement au centre. Alors la grâce massive des tours est soulignée par l'admirable soubassement horizontal. Mais j'aime aussi Angkor vu du Tonkin, tours mêlées, masse tumultueuse comme est Notre-Dame vue de l'Ile Saint-Louis, ville innombrable. Angkor est jaune et rose, doré, vert cactus. Oriflammes bleu ciel, jaune pâle, cendre de rose.
André Maurois

Et pour plaisir, terminons par une vraie photo de ce temple d'Angkor reconstitué à Vincennes en 1931, prise par un amateur... une plaque aux tons chauds, comme c'était la mode à l'époque !

mardi 19 avril 2016

Expo 2016 Antalya... le succès sera au rendez-vous ?


Dans quelques jours, samedi 23 avril 2016, l'Exposition horticole internationale, Expo 2016 Antalya, ouvrira ses portes pour une durée de 6 mois (inauguration le 22 avril au soir).

D'ores et déjà, l'organisation peut s’enorgueillir d'une très forte participation internationale à cette Expo dont le thème est "Les enfants et les Fleurs".
En effet, pas moins de 54 nations participent à Expo 2016 Antalya (51 participations officielles et 3 non-officielles).
C'est un record, juste après l'Exposition d'Osaka en 1990 !! (Exposition Internationale du jardin et de la verdure, Osaka, Japon, 1990).

Pour sa première Expo (validée par le BIE), la Turquie a de quoi être fière !

51 participations officielles :
  1. Soudan
  2. Corée du Sud,
  3. Pakistan
  4. Géorgie,
  5. Turkménistan,
  6. Kenya,
  7. Yémen,
  8. Népal,
  9. Mauritanie,
  10. Sierra Leone,
  11. Tanzanie
  12. Chine
  13. Japon
  14. Guinée,
  15. Sénégal,
  16. Niger,
  17. Palestine,
  18. Bangladesh,
  19. Kosovo,
  20. Qatar,
  21. Madagascar,
  22. Pays-Bas,
  23. Burundi,
  24. Érythrée, 
  25. Union des Comores,
  26. Zimbabwe,
  27. Azerbaïdjan,
  28. Moldavie,
  29. Bénin
  30. Angleterre,
  31. Ghana,
  32. Hongrie,
  33. Italie
  34. Somalie,
  35. Sri Lanka,
  36. Thaïlande, 
  37. Inde,
  38. Myanmar
  39. Kazakhstan
  40. Mexique, 
  41. Ouganda, 
  42. République populaire démocratique de Corée,
  43. Ethiopie, 
  44. Bosnie-Herzégovine,
  45. Ukraine, 
  46. République d'Afrique du Sud, 
  47. Cameroun, 
  48. République démocratique du Congo,
  49. Allemagne
  50. Serbie,
  51. Bulgarie.

3 participations non officielles :
  1. Hong Kong,
  2. Chinese Taipei,
  3. Russian Cultural Association. 





Source : http://www.expo2016.org.tr

mardi 5 avril 2016

Le pavillon Philips... Le Corbusier à Expo'58 Bruxelles



Le pavillon Philips est un "Poème électronique" conçu par le célèbre architecte Le Corbusier.

A l'extérieur du pavillon, vous ne pouvez qu'être frappés par ses formes audacieuses et étonnamment libres. Non plus, vous ne pouvez rester insensibles à la grâce de ses courbes.

A l'intérieur, aucun objet, aucune décoration superflue ne viennent intercepter le regard.

On y assiste à un merveilleux spectacle de son et lumière qui durait une dizaine de minutes.Toutes les ressources techniques les plus modernes de Philips en matière d’électro-acoustique, d'éclairage, de projection, de cinématographie y ont été mises à contribution.

La structure architecturale du pavillon et le spectacle qui s'y donne ne faisait qu'un. Tous ces éléments partent d'une inspiration unique et se renforcent mutuellement grâce au progrès technique de Philips dans le domaine de l'automation électronique. 


(Guide Officiel Exposition universelle Bruxelles 1958)




 

dimanche 3 avril 2016

Expo 2022 Lodz... le logo !

La candidature de Lodz pour une Exposition spécialisée en 2022 prend de plus en plus corps...
La cité polonaise de Lodz, après avoir proposé au public le choix entre 3 logos pour Expo 2022 Lodz, a dévoilé celui qui avait été plébiscité par le plus de monde...


A peine le choix est-il fait, qu'on peut déjà voir le logo décliné sur le mobilier urbain dans la ville, et même sur les façades...




...sans oublier bien sûr, les produits dérivés... qu'on attend d'ailleurs avec impatience, pour supporter cette candidature... d'ailleurs à ce sujet, les challengers semblent très discrets en ce moment... pas de nouvelles du Minnesota et de son projet d'Expo pour 2023 (ils viennent de relancer la pétition pour faire revenir les USA au sein du Bureau International des Expositions)... Pas de nouvelles non plus du Turkménistan...





Pic courtesy : https://www.facebook.com/LodzExpo2022/

samedi 2 avril 2016

Nouveau LOGO pour Expo 2020 Dubai, UAE

Le nouveau logo pour Expo 2020 Dubai a enfin été révélé. Après de longs mois d'attente, surtout pour tous ceux qui avaient participé au challenge, le choix final a été présenté le 27 mars dernier lors d'un soirée "mega-event" à Dubai devant des milliers de spectateurs médusés.
Comme toujours, les organisateurs d'Expo 2020 Dubai n'ont pas fait les choses à moitié, c'était un spectacle son et lumières grandioses, au pied des fontaines de Dubai, avec projection du logo animé sur la tour du Burj Khalifa !

Le concours pour le logo a été remporté par un pakistanais de 34 ans, M. Syed Jafar Rizvi.
Les anneaux entrelacés qui composent l'ensemble reflète la thématique de l'Expo "Connecting Minds"... et les différentes idées qui seront réunies à l'Expo 2020 Dubai.



jeudi 25 février 2016

Second IPM Astana 2017 - 24 & 25 février 2016 - Le Secrétaire Général du BIE s'entretient avec le Président du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev

Le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev s'est entretenu avec le secrétaire général du Bureau International des Expositions (BIE), M. Vicente Gonzalez Loscertales.

Le Président et M. Loscertales ont évoqué l'état d'avancement des préparatifs de l’Expo 2017 Astana. Le chef de l'état, a remercié le Secrétaire Général du BIE de l'attention constante sur les questions de l'organisation de l'exposition, notant le projet, malgré le temps qui passe très vite, avance correctement.


Le représentant du Bureau International des Expositions a souligné avoir été impressionné par le résultat des travaux en cours, par l’architecture très harmonieuse de tous les bâtiments, et leurs fonctionnalités très intéressantes. Il a également déclaré que le programme général était très solide et clair, et que maintenant, la qualité du contenu dépend des sociétés en charge des pavillons.




Ci-dessous, quelques photos complémentaires, lors des visites de cette seconde journée de l'IPM à Astana.





mardi 23 février 2016

Second IPM Astana 2017 - 24 & 25 février 2016

Deuxième Meeting des Participants Internationaux (IPM)... les 24 et 25 février 2016...
au Palais de l'Indépendance à Astana - Kazakhstan.

Ouverture de la rencontre avec un discours de la fille du Président, Mme Dariga Nazarbayeva, Vice-Premier ministre du gouvernement du Kazakhstan.
100 pays participent à ce second IPM en vue de l'Expo 2017 Astana. 75 pays ont déjà confirmé leur participation !

Ci-dessous, intervention du Secrétaire Général du Bureau International des Expositions (BIE), M. Vicente Gonzalez Loscertales.


A suivre...

mardi 16 février 2016

Le Champagne Moët & Chandon à la Franco-British Exhibition de 1908 à Londres...


Cette Expo, appelée "The White City" (comme celle de Chicago en 1893), en raison de la blancheur de ses pavillons et palais, s'est tenue dans l'ouest Londonien, à Sherpherd's Bush, elle célébrait l'Entente Cordiale signée en 1904.

Parmi les nombreux pavillons présents à cette Expo appréciée par 8 millions de visiteurs, se trouvait celui de la très célèbre maison de Champagne Sparnacienne : Moët & Chandon...

La photo colorisée ci-dessous permet d'apprécier le charme de ce magnifique petit pavillon.



Dans les jardins de l'Exposition, la maison Moët & Chandon, avait édifié un pavillon élégant, de style régence, période de la fondation de la maison de Champagne. Il contenait des collections précieuses et des documents de la plus haute valeur sur le développement de l'industrie des vins de Champagne.

Des dioramas disposés dans les sous-sols et montrant les manipulations, dans les caves champenoises, excitaient vivement la curiosité des visiteurs. Cette exposition a été visitée par Sa Majesté le Roi, et en est le centre d'attraction. Des milliers de personnes ont visité ces Caves d’Epernay à Shepherd’s Bush.


jeudi 4 février 2016

Nation Branding vs. Public Diplomacy... with Ricardo Cisneros - World Expo Consultant

www.WorldExpoConsultant.Org
Nation Branding vs. Public Diplomacy

Very often, it is said that Expos are an appropriate field  to conduct a Nation Branding or Public Diplomacy campaign. However, both concepts can be similar and yet different. When you are preparing your participation to the Expo and working on your communication campaign you need to have a clear understanding of both. They aim at communicating to the same public but with different arguments.

Nation Branding is communicating to the public using marketing tools. The logic behind strategic marketing is to differentiate the "product", in this case your country from your competitors.

Public diplomacy is also about communicating directly to the public. In this case, you focus more on common grounds, empathetic arguments to gain favorable opinions about your country.

From Milan to Astana, we change from Europe to Eurasia. Do you have good insights about how to prepare your nation branding or public diplomacy strategy?
Tree of life,
Milan, Italy 2015
Baiterek tower, the national monument
Astana, Kazakhstan
Tweet
Share
Share
Forward
Former diplomat, conducting a Phd research on territorial identity and teaching about Nation Branding.

I am interested in conducting projects in the fields of:
- Nation Branding and territorial identities
- International mega-events projects (Cultural, Political and Sport)
- Inclusive governance (Private, Public and Civil Society)

Do not hesitate to contact me for any information on those topics.
Copyright © 2016 TRILOGOS, All rights reserved.

http://www.worldexpoconsultant.org/