vendredi 17 novembre 2017

EXPO 2023 BUENOS AIRES - ARGENTINA... Adelante !!!

Mercredi 15 novembre 2017 dernier, s'est déroulée à Paris, à l'OCDE, la 162e Assemblée Générale du BIE (Bureau International des Expositions). Au cours de cette cession ont eu lieu les votes pour décider laquelle, des trois candidatures en lice, Lodz en Pologne, Minneapolis aux USA et Buenos Aires en Argentine, aurait l'honneur d'organiser et de recevoir le monde, lors de l'Exposition spécialisée de 2022/23.

Au premier tour, la Pologne et l'Argentine arrivent ex-æquo avec 46 vote chacun. Les USA sont éliminés avec 25 voies.

Lors du second tour, la Pologne obtient 56 voix, et l'Argentine gagne ces élections avec 62 votes !

C'est donc l'Argentine qui remporte le droit d'organiser en 2023 une exposition spécialisée, sous le thème "Science, Innovation, Art et Créativité pour le Développement humain. Les industries créatives dans la convergence numérique".

Bravo à toute l'équipe d'EXPO 2023 Buenos Aires !!



Et bravo également aux deux autres candidats : Lodz et Minneapolis.

Il est vrai que beaucoup de spécialistes des EXPOs donnaient la Pologne gagnante, notamment grâce à une équipe de candidature qui travaillait sur le sujet depuis de nombreuses années, de manière très sérieuse et très professionnelle, avec pour résultat un dossier très bien construit. Il semblait donc tout naturel que la ville de Lodz l'emporte... et ils le méritaient.
Malgré l'énorme déception que l'on peut imaginer, la ville de Lodz va tout de même poursuivre ses projets. Comme je l'ai évoqué dans mon précédent billet avant l'élection, la ville n'a pas attendu d'avoir l'EXPO pour mettre en oeuvre sa thématique, à savoir la revitalisation de la ville Lodz, qu'elle a entrepris avec beaucoup de succès depuis plusieurs années, et ils comptent bien continuer. Tous nos vœux les accompagnent dans la poursuite de ce très beau projet !

Pour Minneapolis, on sait que c'était une candidature un peu controversée, récente, elle ne remplissait pas parfaitement tous les critères lors de la précédente assemblée générale. On sentait que les USA venaient à peine de faire leur grand retour au sein des pays membres du BIE, que la candidature était très récente et manquait un peu de corps. Depuis 6 mois, l'équipe avait mis les bouchées doubles afin de combler les manques, et surtout dissiper les craintes des pays votants. Cela n'aura pas été suffisant pour dépasser les 25 voies. Mais les USA ne semblent pas trop déçu, car il s'agit bien de leur retour dans la grande ronde des EXPOs qui soit une véritable victoire, et déjà, de nombreuses grandes villes Nord Américaines envisagent une candidature pour une EXPO après 2025 ! Cela promet de futures périodes de candidatures passionnantes.

Expo 2023 Buenos Aires, Argentine

C'est assurément d'un moment historique très important, car il s'agit de la première EXPO en Amérique du Sud, enregistrée par le Bureau International des Expositions. Cela faisait aussi près de 40 ans qu'il n'y avait pas eu d'Expo sur le continent Américain !!

Maintenant, nous allons suivre et savourer les six prochaines années de développement de ce projet, avec beaucoup d'attention.

Quelques photos de cette soirée mémorables, pour les EXPOs en général, et pour l'Argentine en particulier :

Accueil lors de la réception en l'honneur du grand gagnant de la soirée, Expo 2023 Buenos Aires, au Pavillon Royal, à Paris.

Discours du ministre Hernan Lombardi lors de la soirée célébrant la victoire de l'Argentine pour l'Expo 2023 Buenos Aires. Avec raison, il exprime en quelques mots tout le bonheur, et surtout la très grande fierté d'avoir remporté l'EXPO 2023 !

Quelques mots de la part de la candidature Polonaise, M. Jerzy Kwieciński qui félicite l'Argentine, avec beaucoup de tristesse dans la voix. Pendant longtemps, Lodz est restée la seule ville candidate pour 2022, et au dernier moment, peu de temps avant la date de clôture des dépôts de candidatures, sont arrivés celles des USA et de l'Argentine. On comprend cette tristesse et cette amertume. C'est d'autant plus compréhensible quand toute une équipe a travaillé sans relâche pour mener à bien le projet, et que du jour au lendemain, tout s'écroule ! Y aura-t-il prochainement d'autres candidatures polonaises dans le futur ? C'est un peu prématuré pour le dire, mais déjà, la Pologne avait été la candidate malheureuse pour une Expo en 2012, avec la ville de Wroclaw. A suivre.


Le sympathique Manuel Delgado, de l'équipe du Minnesota, s'exprime à son tour pour féliciter les heureux et méritants gagnants, et confirme, avec beaucoup d'humour, que ce n'est pas une défaite des USA, mais au contraire déjà une grande victoire avec le retour des Etats-Unis au sein des pays membres du Bureau International des Expositions. Chaque chose en son temps !
L'avenir des EXPOs promet d'être toujours aussi passionnant.

Une très belle soirée "EXPO"... avec les délégués du Bureau International des Expositions, et les différentes équipes des trois candidatures. La liesse pour les Argentins 

samedi 11 novembre 2017

Expo 2022/23... bientôt le résultat des votes !

Mercredi prochain, 15 novembre 2017, auront lieu les votes des pays membres du Bureau International des Expositions, lors de la 162ème cession de l'assemblée générale à Paris, qui désigneront laquelle des trois candidatures en lisse, aura l'honneur d'organiser la prochaine Exposition Spécialisée 2022/23.

A quelques jours des votes, la tension est très forte, et chaque candidature est sur la brèche pour une ultime et certainement excellente prestation.
J'ai reçu de nombreux courriers me demandant des pronostiques, à savoir qui, de Lodz en Pologne, de Buenos Aires en Argentine, ou du Minnesota aux USA, gagnera !

Avant de me risquer à un quelconque pronostique, rappelons les thématique de chacun, car même si quelques fois on a un peu tendance à l'oublier, et à ce focaliser sur la ville elle-même, c'est quand même le thème qui fait l'Expo... à la fois son intérêt et ses attraits.

Les thèmes :

En ce qui concerne la candidature polonaise de Lodz, le thème est la Ville ré:inventée. On peut être un peu étonné par cette thématique et un libellé qui n'est pas forcément parlant. Mais quand on connaît un peu la ville de lodz, qui cherche par tout les moyens à donner un nouvel essor à la ville, en réhabilitant tout le patrimoine industriel, on comprend qu'ils sont au cœur du sujet et bien conscient des enjeux inhérents. A n'en point douter, c'est une thématique qui nous concerne tous, car nos villes, se doivent toutes d'évoluer, dans le bon sens.

La candidature Argentine de Buenos Aires est elle aussi très actuelle, puisqu'on va parle des Industries Créatives dans la Convergence Numérique. Il s'agit peut-être d'un titre très pompeux, mais nous devons avouer que ces activités font maintenant partie de notre vie de tout les jours, qu'on le veuille ou pas. Il s'agit donc d'une thématique résolument tournée vers l'avenir, et les hommes qui construirons notre futur. On note également que c'est un thème très ludique, ce qui ne manquera pas de plaire également aux plus jeune.

Quant à la thématique proposée par la candidature américaine du Minnesota, on peut dire que c'est celle des trois qui semble la plus sérieuse et la plus grave. Elle nous concerne tous, puisqu'il s'agit de la Santé et du Bien-Être pour tous. Et là, nous savons ô combien sur terre, nous ne sommes pas tous égaux, et les efforts qui restent à accomplir. On m'en a déjà fait la remarque, même si ce thème est d'une importance capitale, il n'est pas le plus fun.

Quel pronostique ?

Comme je le disais, il est très difficile à lors actuel de faire une juste prévision. D'ailleurs, les résultats des précédentes éditions nous ont déjà offerts quelques surprises, des bonnes... et des moins bonnes. Rien n'est donc joué il me semble, ce qui n'empêchera pas peut-être, d'avoir un score sans appel pour l'une ou l'autre des candidature.
Il faut garder à l'esprit que chaque équipe a orchestré de son côté un lobbying sérieux auprès des pays membres du BIE, et que chacun a certainement usé des meilleurs armes diplomatiques, industrielles et autres, pour présenter au mieux les atouts que représenterait l'organisation d'une Exposition spécialisée dans leur pays, et çà, on en doute pas une seconde !

Analysons quand même rapidement les forces en présence, et la qualité perçu des candidatures.

Expo 2022 Lodz : Il s'agit du dossier le plus ancien. On peut et on doit reconnaître que l'équipe qui travaille sur le projet Polonais d'exposition spécialisée est à la fois bien rodée, et très sérieuse. Cela fait plusieurs années qu'ils sont sur les dents, et travaillent assidûment, afin d'offrir une candidature qualitative, et on peut reconnaître qu'ils y sont très bien arrivés. On pourrait croire qu'il s'agit d'une revanche après l'échec de la précédente candidature de Wroclaw pour une Expo en 2012. Quoi qu'il en soit, après avoir suivi pendant toutes ces années les différents développements de cette candidature polonaise, il est un fait certain, ils méritent de gagner, et que cela serait sans conteste une puissante reconnaissante de tout cet excellent travail, mené avec l'exceptionnel dynamisme d'une équipe très professionnelle. J'ai eu l'occasion de parler avec de nombreux professionnels des Expositions, notamment des personnes qui s'occupent de pavillons lors de ces événements, et il en ressort que peu hélas, sont vraiment attirés par une Exposition en Pologne. Le pays souffre encore d'une image assez négative, mais je peux assurer que depuis le temps que j'observe le travail mené par Lodz, aussi bien au niveau de la candidature, que sur place, c'est une ville qui bouge énormément, dans le bon sens, qui croît et embellit, et n'a pas attendu cette Expo pour mettre en principe les préceptes qu'elle souhaite évoquer lors de cet événement en 2022. Je reste totalement admiratif devant les progrès et les aménagements de la ville de Lodz, surtout en si peu de temps. Lodz est donc déjà synonyme de la Ville Re:vitalisée, il suffit pour s'en convaincre de parcourir les rues de la ville, et de constater avec quel goût sûr la municipalité à déjà transfigurer le cadre de vie des habitants.
Et comme pour prouver qu'elle est dans le vrai, Lodz n'a pas hésité à proposer une Expo au cœur de la ville, histoire de prouver que le thème choisi n'est pas un vain mot !
On peut donc dire que sur le papier, Lodz a déjà une très grande longueur d'avance.



Expo 2023 Buenos Aires : A l'inverse de Lodz, malgré que ce soit un dossier particulièrement récent, de nombreux futurs participants à l'Expo 2022/23 sont d'ores et déjà prêt à s'envoler exposer en Argentine. Effectivement, nombreux sont les pavillons qui m'ont fait part de leur grand désir de participer à ce projet porté par Buenos Aires. Il semble que des trois candidatures, ce soit celle qui attire le plus, géographiquement parlant. Mais il faut quand même l'admettre, si c'est un critère important, il n'est pas suffisant pour obtenir de fait la majorité des votes des pays membres du BIE. Un autre argument de poids pourrait être le fait que se serait la première Expo en Amérique du Sud validée par le Bureau International des Expositions, ce qui n'est pas rien. On peut donc imaginer que déjà, de nombreux pays seraient très intéressés de participer à une Expo en Argentine. Les opportunités sont certainement très importantes, et au-delà des relations diplomatiques, ce sont les relations commerciales et les nouvelles opportunités qui pourraient faire la différence. La thématique est également un bon point, car très porteuse. En effet, ces industries créatives ont aujourd'hui le vent en poupe, et sont incontournables, quelque soit d'ailleurs, la richesse du pays, car même si les technologies à mettre en oeuvre ou à utiliser représentent souvent des coûts non négligeables, la création en elle-même, ne demande qu'un ou plusieurs cerveaux.
Sincèrement, il est très difficile de quantifier les chances de Buenos Aires face à Lodz. L’attractivité est certaine, que ce soit au niveau de la thématique que de l'attractivité du pays hôte. En revanche, l'implantation de l'Expo semble un peu simpliste, comme si on avait voulu privilégier le contenu plus que le contenant, et on sait qu'il a quand même son importance, et contribue de fait au succès de l'Expo (on pense à Nur Alem à Astana).


Expo 2023 Minnesota : A la base, il s'agit de l'Expo qui pose problème ! Tout avait plutôt mal commencé avec le fait que les USA ne faisaient plus partie depuis longtemps des pays membres du BIE. Bien sûr, nul besoin de faire partie du BIE pour présenter une candidature, mais vue que la préférence ira toujours vers une candidature d'un pays membres, les chances de l'emporter auraient été quasi nulles ! Et contre toute attente, les USA sont revenus au sein du BIE au dernier moment, afin de rendre possible le dépôt d'une candidature, ce qui représentait déjà une étape majeure, que l'on se doit de souligner et d'apprécier à sa juste valeur.
Le projet de candidature du Minnesota était pourtant déjà assez ancien, mais a stagné pendant plusieurs années, du fait qu'il fallait attendre un retour improbable des USA au sein des pays membres du BIE. La candidature avait donc énormément de retard lors du dépôt de candidature, ce qui lui a été assez rapidement préjudiciable, puisque certaine conditions requises n'avaient pas été remplies, et que la commission du BIE en charge du contrôle des candidatures, n'avaient pas validé le projet américains. La suite, on la connaît. Lors de la dernière assemblée générale de juin 2017, on a fait voter les pays membres du BIE pour savoir s'ils acceptaient de laisser une chance à la candidature du Minnesota, de représenter et de compléter le dossier. C'était un fait sans précédent, et les USA ont eu ce droit à une voie près, une chance incroyable !
Nous sommes donc tous impatient de voir les résultats de la semaine prochaine, et si, les USA auront pu combler les manques et prouver au monde la viabilité de leur projet.
La thématique choisie, est compréhensible par tous, puisqu'il s'agit de la Santé et du Bien-Être, et effectivement, nous sommes tous concernés. C'est bien sûr un thème qui nous touche tous, et qui nous rappelle que c'était celui qui avait été choisi par la candidature malheureuse d'Izmir pour 2015, et pour 2020, dans une version un peu adaptée pour la rendre plus attractive. Mais on peut se rappeler que c'est justement cette thématique un peu sévère qui avait rebuté certains pays, d'où l'aménagement de la thématique pour la candidature Turque suivante. Est-ce que cela sera aussi rédhibitoire pour les USA ?
Qu'en est-il de l'attractivité des USA ? Il me semble que pour beaucoup de pays, ce sera tout pour, ou tout contre !!! En effet, de nombreux pays y trouveront une attractivité sans pareil, et pas toujours pour de bonnes raisons. La conquête de l'Ouest n'est plus à faire, et même si on veut encore faire des affaires avec les USA, les opportunités ne sont plus les mêmes. En revanche, on peut très bien imaginer certains pays que je ne nommerais pas, qui ont pour habitude de participer, ou plutôt de profiter, sauront trouver un intérêt tout particulier à voter pour une Expo sur le sol américain.
D'un autre côté, et là, c'est plutôt de géopolitique dont il s'agit, certains pays viscéralement anti-américains sont d'ores et déjà opposés à une Expo aux USA, et seront peut-être prêt à faire un peu de contre lobbying auprès de leurs pays amis...
Il est donc très difficile pour le moment de faire le tri, entre les pays qui auront un immense intérêt pour cette Expo, et ceux qui ne veulent surtout pas se retrouver à participer aux Etats-Unis.
On pourrait presque dire que c'est la "passion" qui va décider d'un vote, pour ou contre les USA !


Voilà un rapide survol des forces en présence, et au final, on n'est pas beaucoup plus avancé. J'ai présenté les trois candidatures dans l'ordre logique des chances qu'elles ont face aux votes des pays membres du BIE, suivant les critères à ma connaissance, et des retours que j'ai pu avoir, de personnes impliquées à différents niveaux dans le monde des Expositions universelles... Mais par expérience, il arrive souvent qu'il y ait des surprises.

Alors, même si l'impatience est de rigueur, attendons les résultats de mercredi prochain !


L.A. LeMog

samedi 21 octobre 2017

Julie Deschepper et François Gentili, commissaires de l'exposition

UNE ARCHÉOLOGIE DU PAVILLON DE L’URSS
DE L’EXPO 37
du 6 octobre au 5 novembre 2017
À la galerie de l’Inalco et à la BULAC 65, rue des Grands Moulins - 75013 PARIS

vous invitent à une

PROJECTION de films

Mercredi 25 octobre à 18h Inalco, Amphi 3,
65 rue des Grands Moulins 75013 Paris

Dans le cadre de l'exposition
" La naissance d'un patrimoine soviétique en France : une archéologie du pavillon de l'URSS à l'Expo37 "
(6 octobre-5 novembre, Inalco et BULAC).

Visite virtuelle du pavillon soviétique de 1937
réalisé par Laurent Antoine LeMog

Il s'agit de la première proposition de restitution 3D de l'intérieur du pavillon de 1937. Un document exceptionnel qui permet une plongée dans l'histoire !



Le Tombeau pour l'URSS réalisé par Jean-Paul Fargier Le film retrace la découverte incroyable des vestiges du pavillon soviétique à Baillet en France.

Le tombeau de l’URSS a obtenu le prix de la catégorie « archéologie et société » lors du Festival international du Film archéologique de Rovereto 2013. 


***

L'exposition reste ouverte jusqu'au 5 novembre : http://www.inalco.fr/evenement/exposition-naissance-patrimoine-sovietique-france

Galerie de l’Inalco et à la BULAC 65, rue des Grands Moulins - 75013 PARIS

jeudi 28 septembre 2017

UNE ARCHÉOLOGIE DU PAVILLON DE L’URSS DE L’EXPO 37 - exposition du 6 octobre au 5 novembre 2017

Exposition Paris - DU 6 OCT AU 5 NOV 2017

LA NAISSANCE D’UN PATRIMOINE SOVIÉTIQUE EN FRANCE :

UNE ARCHÉOLOGIE DU PAVILLON DE L’URSS DE L’EXPO 37



Dans le cadre du colloque international « Cent ans après la révolution d’octobre : peut-on écrire une histoire française du patrimoine soviétique ? » qui se déroulera les 12, 13 et 14 octobre 2017 à Paris.

À la galerie de l’Inalco et à la BULAC
65, rue des Grands Moulins - 75013 PARIS
En partenariat avec l’INRAP et le Musée archéologique du Val d’Oise

PLUS D’INFOS SUR : www.colloque-patrimoine-sovietique.fr


En 2004, un diagnostic archéologique mené à Baillet-en-France (Val-d’Oise) par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) met au jour des vestiges de sculptures : ces éléments proviennent du pavillon soviétique présenté lors de l’Exposition universelle de Paris en 1937, l'édifice-piédestal supportant la sculpture iconique de l’Ouvrier et la Kolkhozienne. 

Véritable « dégel soviétique dans le Val-d’Oise », cette découverte inattendue pose la question de la présence d’un patrimoine soviétique en France. Elle illustre aussi combien l'archéologie contribue dorénavant à la compréhension de la période contemporaine. Cette trouvaille a en outre coïncidé avec le désir de reconstruire ex-nihilo le pavillon à Moscou.  

 Cette exposition a ainsi vocation à retracer, grâce à des documents et artefacts issus de collections publiques et privées, les destins patrimoniaux croisés entre la France et la Russie de ce pavillon qui participe indéniablement de l’écriture d’une histoire française du patrimoine soviétique. 

Commissariat de l'exposition : Julie Deschepper (Inalco) et François Gentili (INRAP)
Partenariat entre l'Inalco, l'INRAP et la BULAC. 


mercredi 5 juillet 2017

La Chine dans les Expos parisiennes de 1867, 1878, 1889 et 1900...

En ce moment se déroule, et ce, jusqu'au 10 septembre prochain, Expo 2017 Astana... et comme pour chaque Expo, a lieu chaque jour ou presque, une journée nationale de l'un des pavillons présents.
Aujourd'hui, c'est la Chine qui est à l'honneur à Astana...

On pourra noter que la Chine a comme beaucoup d'autres pays, une riche et longue histoire dans les Expos... depuis la première d'ailleurs, à Londres en 1851 !

A la fin du XIXe, la France a accueilli des Expositions universelles de manière très régulière, dans lesquelles la Chine a toujours eu une place de choix.

Je profite donc de cette Journée du Pavillon de la Chine à Expo 2017 Astana, pour revenir sur un film 3D que j'ai réalisé à l'occasion de l'Exposition universelle de 2010 à Shanghai. Ce film présente les restitutions de tous ces pavillons chinois lors des Expositions universelles à Paris en 1867, 1878, 1889 et 1900.



A travers 6 séquences, ce film montre la richesse, la variété et la beauté de ces participations chinoises qui ont été fort remarquées à Paris.

Expo 1867 Paris :
- La chine est présente sous la forme d'un petit parc de forme circulaire, qui comporte plusieurs constructions, dont un kiosque de thé, un bar et un restaurant, un bazar, ainsi qu'un théâtre.

Expo 1878 Paris :
- Dans la célèbre Rue des Nations au centre de l'immense palais principal du Champ de Mars, se trouve la façade de la Chine qui précède les galeries des exposants Chinois.
- Au Trocadéro se dressait un charmant pavillon au centre d'un petit parc chinois. D'authentiques produits chinois y étaient présentés. Dans la cour intérieure se trouvait un kiosque.

Expo 1889 Paris :
- Allée de Suffren au Champ de Mars, on trouvait le petit pavillon principal de la participation chinoise. D'une architecture un peu étrange, il s'inspirait d'un monastère boudhiste.
- Au Champ de Mars, plus précisément en bord de Seine, une seconde représentation de la Chine prenait place au cœur de la fameuse "Histoire de l'Habitation", recrée à cette Expo par le célèbre Charles Garnier, architecte, entre autres, de l'Opéra de Paris.

Expo 1900 Paris :
Dernière Exposition universelle Parisienne, la Chine y est majestueusement représentée par un immense Parc Chinois, au Trocadéro. On avait fait grand et beau : une porte d'entrée monumentale, imitation de la porte de Confucius, un grand pavillon formant galerie, un Grand Palais, un restaurant, un théâtre, la gare de pékin, et deux autres bâtiments annexes, l'un pour l'exposition des céramiques impériales anciennes, et l'autre pour les céramiques artisanales... et comme protégé dans un des bras de l'immense Palais du Trocadéro, se trouvaient des échoppes chinoises où rien ne manquait.



Now and until 10 September, there's Expo 2017 Astana ... and as in every Expo, every day or so, a national day of one of the pavilions present takes place.
Today, it's to China to be honored in Astana ...

It will be noted that China has like many other countries, a rich and long history in Expos ... since the first one, in London in 1851!

At the end of the nineteenth century, France welcomed many Universal Expositions in a very regular way, in which China always took advantage of a place of choice.

So I take advantage of this Day of the China Pavilion at Expo 2017 Astana, to come back to a 3D film that I realized during the World Expo 2010 in Shanghai. This film presents the reconstructions of all these Chinese pavilions during the Universal Expositions in Paris,in 1867, 1878, 1889 and 1900.

Through 6 sequences, this film shows the richness and beauty of these Chinese participations that were highly noted in Paris.

Expo 1867 Paris:
- China is represented in the form of a small park of circular shape, which includes several buildings, including a tea kiosk, a restaurant, a bazaar and a theater.

Expo 1878 Paris:
- In the famous Rue des Nations in the center of the ihuge main palace of the Champ de Mars, is the front of China which precedes the galleries of the Chinese exhibitors.
At the Trocadero stands a charming pavilion in the center of a small Chinese park. Authentic Chinese products were presented. In the inner courtyard was a kiosk.

Expo 1889 Paris:
- Allée de Suffren at the Champ de Mars, there was the small main pavilion of the Chinese participation. Of a rather strange architecture, it was inspired in fact from the architecture of a Buddhist monastery.
- At the Champ de Mars, more precisely along the river Seine, a second representation of China took place in the heart of the famous "History of the Habitation", recreated at this Expo by the famous Charles Garnier, architect, among others, of the Opera of Paris.

Expo 1900 Paris:
Last Parisian Universal Exposition, China is majestically represented by a huge Chinese Park, at the Trocadero. A grand monumental gateway, imitation of the Confucius Gate, a large pavilion forming a gallery, a Grand Palais, a restaurant, a theater, the Pekin train station, and two other adjoining buildings, One for the exhibition of ancient imperial ceramics and the other for artisanal ceramics ... and as protected in one of the arms of the immense Palace of Trocadero, Chinese stalls where nothing was missing.

vendredi 16 juin 2017

Le pavillon de Monaco à l'honneur à la TV Kazakhe !


Durant cette première semaine de l'Expo 2017 Astana, le pavillon de Monaco a accueilli un groupe de journalistes locaux et internationaux pour une visite guidée. Présente également, la chaîne de télévision Kazakhe Khabar24 qui a fait son "direct" à l'intérieur du pavillon.

En attendant de nous rendre à l'Expo d'Astana, ça nous permet d'y faire une petite balade...
https://www.youtube.com/watch?v=lreGeQxrgxI




Le site Web du pavillon de Monaco :
http://monacopavilion.com/

La page Facebook du pavillon de Monaco :
https://www.facebook.com/pavillonmonaco/?fref=ts

Le compte Instagram du pavillon de Monaco :
https://www.instagram.com/monaco_astanaexpo2017/

Visite du pavillon de la Malaisie à Expo 2017 Astana... Malaysia pavilion.


Mme Datuk Loo, Commissaire adjoint du pavillon de la Malaisie, nous invite à une visite aussi complète qu'instructive de leur pavillon à Expo 2017 Astana (par CNN Create).
De quoi passer un excellent moment, et même si l'on apprend beaucoup de chose, la visite est assurément aussi ludique d'agréable.
Une visite qui se termine bien sûr par la découverte de la cuisine de la Malaisie... de quoi se régaler également ! (sans oublier les nombreuses animations... musiques et danses).

Un avant-goût très complet !


Mrs. Datuk Loo, Deputy Commissioner of the Malaysian Pavilion, invites us to a full and informative visit to their pavilion at Expo 2017 Astana (by CNN Create).
The best way to spend an excellent time, and even if you learn a lot, the visit is certainly also playful of pleasant.
A visit that ends of course by the discovery of Malaysian cook ... what to feast also! (Not to mention the many animations ... music and dances).

A very complete taste of Malaysia !

Le site Web du pavillon de la Malaisie :

La page Facebook du pavillon de la Malaisie :

Le compte Instagram du pavillon de la Malaisie :

mercredi 14 juin 2017

Quelques souvenirs... le pavillon de la Malaisie à Expo 2012 Yeosu... Memory

Quelques souvenirs... le pavillon de la Malaisie en Corée, à l'Expo 2012 Yeosu, pour se rappeler que ce pays met beaucoup d'énergie à participer aux EXPOs... et toujours, en respectant avec brio la thématique de l'Exposition (Pour des côtes et des océans vivants)


Voici à droite le logo du pavillon de la Malaisie à Expo 2012 Yeosu, en Corée.
On y trouve une vague stylisée qui nous donne tout de suite l'image de l'océan, avec passant du bleu au vert, qui symbolise la connexion harmonieuse entre la mer et la terre. Cette vague se courbe comme une écharpe, faisant référence au Batik si réputé de la Malaisie.

L'autre élément incontournable, c'est ce poisson, le Oxudercinae (Gobie), une créature qui rappelle à la fois la mer et la terre qui sont son véritable habitat. C'est donc le symbole parfait pour représenter cette dualité terre-mer présente dans tout le pavillon.




Oxudercinae, mascotte de la Malaisie à Expo 2012 Yeosi, Corée.

Le traitement très "cartoon" de cette mascotte l'a rendu mignonne et attrayante, et lui a assuré un succès immense auprès des visiteurs du pavillon.



Le pavillon de la Malaisie s'est attaché à attiré l’œil extérieurement. La façade était visible de loin et très visible pour les visiteurs qui sont venus en masse pour visiter le pavillon de la Malaisie, lui assurant un réel succès. Et devant, un bateau de pêche Terrengganu (en cours de réalisation sur cette photo)...


La Malaisie est fière d'avoir 77% des écosystèmes coralliens du monde, avec pas moins de 612 espèces répertoriées.
Dans la partie réservée aux récifs vivants du pavillon, les visiteurs ont pu se plonger au fond de l'océan et observer cette vie sous-marine.
Dans la seconde section du pavillon, on plongeur "holographique" contribue à mettre en valeur les espèces marines locales, en donnant des informations très complètes.


Voici un aperçu de la façade avant du Pavillon de la Malaisie. Avec le Jalur Gemilang (drapeau de la Malaisie) et le logo officiel, représentent la Malaisie.




Pic Courtesy Malaysian pavilion Expo 2012 Yeosu

mercredi 7 juin 2017

Le pavillon de la Malaisie à Expo 2017 Asatana... Malaysia pavilion at Expo 2017 Astana...


Le pavillon de la Malaisie fait déjà partie de mes préférés. Pour l'instant, difficile de dire si c'est un des meilleurs ou pas, la raison n'est pas là. Mais ce qu'on peut affirmer, c'est que déjà, il fait partie des mieux communiquant !
Cela fait déjà de nombreuses semaines que le pavillon de la Malaisie soigne sa communication au travers de son site internet, mais aussi et surtout grâce aux réseaux sociaux.

Ce n'est pas une communication à outrance, mais plutôt une communication sympathique et pleine d'échange amicaux avec ceux qui éprouve un quelconque intérêt à suivre l'actualité liée aux Expo.

Et à ce niveau-là, on peut dire que la charmante équipe du pavillon partage avec nous la joie, et la fierté de monter un pavillon à Expo 2017 Astana... rien de tel pour donner envie de leur rendre une petite visite à l'Expo !

On se souvient de la participation de la Malaisie à Expo 2015 Milano, où également, la communication fut excellente et amicale. Le "fun" et la joie de vivre avait été tout particulièrement communicative... une participation géniale dont beaucoup se souviennent !

Il est temps de rentrer dans le coeur du sujet, et de découvrir un peu plus en détail ce pavillon de la Malaisie... dont voici le thèmes :

Powering Green Growth

(pas forcément facile d'en donner une traduction reflétant exactement le sens... donc on laisse le thème en anglais... Alimenter la Croissance Verte ?)

Le thème du Pavillon de la Malaisie à EXPO 2017 est «Powering Green Growth». En montrant l'avenir vert que la Malaisie cultive soigneusement, le pays se propose d'être le modèle du marché émergent pour le monde, car cette croissance verte est la nature intrinsèque de la Malaisie !

Sous le thème principal de la puissance de la croissance verte, le Pavillon de la Malaisie se divise en cinq sections principales dont chacun des thèmes complète l'histoire de croissance verte.

1) Alimenter la nation

Le pavillon souhaite souligner les progrès de la Malaisie depuis son indépendance, en mettant particulièrement l'accent sur le secteur de la technologie et de l'énergie verte.

Les visiteurs pourront s’immerger dans une forêt tropicale malaisienne et y découvrez ses sites, mais aussi ses les odeurs et ses sons, recréés spécialement pour le pavillon malaisien.


2) Transformation nationale

Le programme de transformation de la Malaisie afin de devenir un pays développé et à revenu élevé d'ici 2020 est présenté.

Son engagement sur la réduction du carbone et le changement climatique est également mis en évidence, les technologies énergétiques futuristes et vertes étant les principaux moteurs.

Divisé en trois sections, la vision de fournir de l'énergie propre au monde est explorée ici avec les compagnies Bintulu LNG, Petronas FLNG-1 et Solar Farms.



3) Responsabiliser la vision

La galerie interactive du pavillon de la Malaisie contient des activités attrayantes et un «divertissement éducatif», ainsi que des activités qui permettent au x visiteurs de découvrir les cultures colorées et uniques de la Malaisie, ainsi que ses délices culinaires.

Nous pourrons également découvrir le plan de la Malaisie sur la promotion de bâtiments éco-énergétiques et le soutien de la croissance verte.



4) L'énergie de l'harmonie

Vivre et respirer la culture malaisienne en explorant ses traditions variées et intemporelles.

Les visiteurs peuvent essayer des costumes traditionnels malaisiens en utilisant une série de panneaux interactifs et des rétroviseurs numériques, et pratiquer le "Silat" (art martial d'origine Indonésienne), avec un adversaire sur un écran vidéo.

Des spectacles seront également proposés permettant aux visiteurs d'apprécier les couleurs, les sons, et l'excitation des performances traditionnelles malaisiennes.



5) Malaisie Centre d'affaires

Le pavillon de la Malaisie dispose également d'un centre d'affaires dédié.

Il est équipé de salles de réunion à même de fournir une place pour la mise en correspondance et la formation professionnelle.

Ici, diverses entreprises pourront montrer leurs produits et services pour faire partie l'avenir vert de la Malaisie.



 My Butterfly Effect Contest

Le site Web du pavillon de la Malaisie :
http://greenfuturemalaysia.com/

La page Facebook du pavillon de la Malaisie :
https://www.facebook.com/EXPO17Malaysia/?fref=ts

Le compte Instagram du pavillon de la Malaisie :
https://www.instagram.com/expo17malaysia/


Malaysia pavilion at Expo 2017 Astana...

Powering Green Growth
The Malaysia Pavilion’s theme at EXPO 2017 is ‘Powering Green Growth’. By showcasing the Green Future that we have
carefully cultivated, we can be the emerging market model for the world because green growth is in our nature.

Focus Areas
Under our main theme, the Malaysia Pavilion is split further into five main sections.
Each theme complements our Green Growth Story.

1. Powering the Nation
We want to highlight Malaysia’s progress since independence, with particular emphasis on the green technology and energy sector. Immerse yourself in a Malaysian rainforest and experience the sights, smells and sounds, recreated especially for the Malaysian Pavilion.

2. National Transformation
Malaysia’s transformation agenda to become a developed and high income nation by 2020 is featured. Its commitment on carbon reduction and climate change is also highlighted, with futuristic and green energy technologies as core drivers. Divided into three sections, our vision in providing clean energy to the world is explored here with Bintulu LNG, Petronas FLNG-1 and Solar Farms.

3. Empowering the Vision
Our Interactive Gallery contains engaging activities and ‘edutainment’, along with activities that allow you to experience Malaysia’s colourful and unique cultures and culinary delights. Learn about Malaysia’s plan on promoting energy efficient buildings and supporting green growth.

4. The Energy of Harmony
Live and breathe our Malaysian culture, by exploring our varied and timeless traditions. Visitors can virtually try on Malaysian traditional costumes using a series of interactive panels and digital mirrors, and practise Silat with an on-screen opponent. Gather at our multi-purpose stage and witness the colour, sound and excitement of Malaysian traditional performances.

5. Malaysia Business Centre
We also have a dedicated business centre equipped with meeting rooms and lounge seating to provide a place for business matching and training. Here, various companies can showcase their products and services to be a part of our green future.



EXPO 2023 MINNESOTA... ou pas...


Qu’en est-il de la candidature du Minnesota pour l’EXPO 2023 ?

Quelques jours à peine après le tant attendu retour des USA comme pays membre du Bureau International des Expositions, et à quelques jours de la prochaine assemblée du BIE, a eu lieu hier soir à Paris, une soirée organisée par la candidature du Minnesota, en présence de nombreux délégués du BIE et personnalités du monde des EXPOs. Cette réception avait comme principal but de célébrer le retour des Etats-Unis d’Amérique au sein du BIE, mais comme on peut l’imaginer, pas uniquement.

Il est un fait certain que ce retour très récent, a fait perdre beaucoup de temps à cette candidature nord-américaine…  le projet est donc bien loin d’être complètement « ficelé », cela peut être compréhensible du fait de la situation unique, mais risque d’être de fait, très préjudiciable.
En effet, la prochaine assemblée générale du BIE aura lieu la semaine prochaine, et le sort de cette candidature sera décidé le 13 juin 2017.

Mark Ritchie, Président d'EXPO 2023 Minnesota.
Mark Ritchie, président d’Expo 2023 Minnesota, a fait preuve depuis plusieurs années qu’il porte ce projet bout de bras, d’une très belle énergie, qui a fini par porter ses fruits, ne serait-ce qu’avec ce retour des USA au BIE. On peut être d’accord avec lui sur le fait qu’il s’agit d’un événement « historique », quand on connaît un peu les divergences qu’il pouvait y avoir entre le BIE et les USA sur ce que doivent être les EXPOs d'aujourd’hui. Pour récompenser tous ces efforts, il souhaite que la candidature du Minnesota ait une chance supplémentaire de faire ses preuves, avec un délai de 6 mois, jusqu’à la prochaine assemblée générale en novembre prochain. Ce temps serait mis à profit pour peaufiner le projet, et trouver des solutions à tous les points non encore réglés.

Evidemment, il y a des règles et elles doivent être les mêmes pour tous, et il semble que ce soit l’avis de la candidature polonaise de Lodz, qui elle, travaille consciencieusement et sérieusement à un projet qui tient la route, et ce, depuis plusieurs années. Il est vrai que dans l’ordre des choses, la candidature polonaise a déjà une réelle avance pour espérer remporter cette Expo en 2022. Cette chance supplémentaire pour les américains pourrait effectivement leur être préjudiciable !

La balle est donc dans le camp des pays membres du BIE qui devront choisir en leur âme et conscience, mardi prochain, s’il faut laisser ou non, une chance à Expo 2023 Minnesota de poursuivre le processus de candidature pour 6 mois supplémentaires, ou s’il faut se plier aux règles et à la décision des experts qui ont étudié le projet actuel qui n’a pas été validé.


Nous serons fixés dans une semaine.

Gilles Noghès, diplomate, ancien président du BIE, et conseiller pour Expo 2023 Minnesota.

Dimitri Kerkentzes, Secrataire Général Adjoint du Bureau International des Expositions - BIE.



lundi 5 juin 2017

Le pavillon de Monaco à Expo 2017 Astana... quelques nouvelles...

Réfléchir l'Avenir...

Nous avions évoqué en détail le pavillon de Monaco au Kazakhstan il y a un peu moins d'un mois.
http://lemog3d.blogspot.fr/2017/05/monaco-au-kazakhstan-le-pavillon.html

A quelques jours de l'ouverture d'Expo 2017 Astana, tout semble prêt du côté du pavillon Monégasque afin d'accueillir dans les meilleures conditions possibles les quelques millions de visiteurs qui ne manqueront pas d'affluer pendant les trois mois que dure l'Expo du Kazakhstan !

Comme pour les éditions précédents, le pavillon de Monaco va encore briller de mille feux, et offrir une expérience de qualité à tous ses visiteurs.

Le "Green Lab".


Et comme d'habitude... quelques liens utiles pour suivre l'actualité du Pavillon de la Principauté de Monaco :

Le site Web du pavillon de Monaco :
http://monacopavilion.com/

La page Facebook du pavillon de Monaco :
https://www.facebook.com/pavillonmonaco/?fref=ts

Le compte Instagram du pavillon de Monaco :
https://www.instagram.com/monaco_astanaexpo2017/

Et le 4 juin 2017, avait lieu la pré-ouverture de l'Expo, "Soft Opening", une ouverture officieuse qui a permit de tester l'Expo et ses pavillons en réel, avec de vrais visiteurs...
Ci-dessous l'entrée du pavillon de Monaco, prêt à recevoir les premières personnes pour une expérience 100% monégasque.


... et pas moins de 600 visiteurs en 3 heures... de quoi se faire les dents... et être rôdé pour la suite !




Pics courtesy Monaco Pavilion-Expo2017.

Le pavillon des Etats-Unis à Expo 2017 Astana... USA pavilion at Expo 2017 Astana...


Quelques mots sur le pavillon des Etats-Unis d'Amérique... à Astana... et sa thématique :

La source de l'énergie infinie est dans chacun de nous. C'est l'énergie qui alimente nos rêves et nous rassemble pour faire des choses incroyables.

L'expérience du Pavillon des États-Unis célèbre cette Énergie de la vie grâce à l'imagination, l'innovation et l'ingéniosité du peuple américain.

Grâce à des histoires passionnantes, des spectacles impressionnants et des expériences interactives pratiques, les visiteurs sont transformés de spectateurs en innovateurs, inspirés pour créer un avenir plus prospère pour tous.

Cet esprit d'amitié et d'entreprise est au cœur du pavillon des États-Unis et du partenariat de l'Amérique avec le Kazakhstan.


L'expérience pour les visiteurs :

Doté du thème de "La source de l'énergie infinie", le Pavillon des États-Unis va partager les voix et les espoirs des Américains avec ses amis et partenaires du Kazakhstan et du monde entier. L'espace d'exposition de 1100 m2  se compose de trois partie : Théâtre 1, Théâtre 2 et Pavillon Post Show. Les résultats des trois parties peuvent être trouvés en cliquant ici.

Théâtre 1 : une salle pleine d'énergie
Les visiteurs sont accueillis par une question au cœur de l'expérience du Pavillon : «Qu'est-ce que la source de l'énergie infinie? »
À leur entrée, ils sont entourés d'images des États-Unis et accueillis par un ambassadeur étudiants américain. Voici un film qui présente l'esprit d'innovation de l'Amérique qui s'inspire du passé tout en soulignant les technologies de pointe de demain. Ensuite, les visiteurs sont invités à découvrir la seconde expérience : Energy of Life Theatre.


Théâtre 2: L'énergie de la vie
Les visiteurs vont apprécier un spectacle surprenant, délicieux et amusant qui est une expression émotionnelle du thème du Pavillon des États-Unis: «La source de l'énergie infinie».
Le spectacle est projeté sur trois écrans synchronisés massifs qui sont encore renforcés par un plancher multicouches pour un spectacle multimédia.


Pavillon Post-Show
The Post-Show répond à la question du Theatre 1: "Nous sommes la source de l'énergie infinie." Les sponsors et partenaires invitent les visiteurs à apprendre comment les États-Unis et le Kazakhstan continuent d'étendre leur amitié réussie et comment ils continuerons à travailler dans l'avenir pour apporter des solutions positives au monde.


Quelques liens utiles, pour suivre l'actualité du pavillon des USA à Expo 2017 Astana :

Le site Web du pavillon des USA :
http://www.usapavilion2017.org/

La page Facebook du pavillon des USA :
https://www.facebook.com/USAPavilionExpo2017/

Le compte Instagram du pavillon des USA :
https://www.instagram.com/usap2017/